JLEC 5&6

Jorf Lasfar Energy Company 5&6 (JLEC 5&6), Une extension majeure pour le pays

Une ambition stratégique nationale

L’extension de la Centrale Thermique (JLEC 5&6) a été pensée dans le cadre du Plan d’Action Prioritaire initié par l’État Marocain afin de sécuriser l’approvisionnement du Maroc en électricité.

Lancé en mai 2009, dans le cadre d’un protocole d’accord entre l’ONEE (Office Nationale d’Électricité et de l’Eau Potable) et TAQA/JLEC (devenu TAQA Morocco en 2014), le projet a été signé en présence de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et de Son Altesse le Prince Héritier d’Abu Dhabi, Cheikh Mohammed Ben Zayed Al Nahyane.

D’une capacité de 700 MW, les Unités 5&6 ont pour principal objectif de répondre, dans des délais optimaux, aux besoins de l’Office National d’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE) en moyens de production afin de sécuriser l’approvisionnement du pays en électricité.

Filiale de TAQA Morocco, JLEC 5&6 a ainsi porté la capacité globale de la Centrale Thermique à 2 056 MW.

Avec les Unités 5&6, la Centrale Thermique bénéficie également de l’extension et de l’amélioration des installations du terminal charbonnier et du parc à charbon : déchargeurs mobiles et gratteurs, convoyeurs, stacker et amélioration des performances des convoyeurs.

L’extension de la Centrale bénéficie de ses propres installations de traitement des rejets liquides et des fumées, représentant un investissement de plus de 200 millions de dollars. Un dispositif de désulfurisation est mis en place pour le traitement des fumées ainsi qu’un suivi rigoureux et continu des émissions des cheminées.

Avec les Unités 5&6, la Centrale de Jorf Lasfar est la plus importante Centrale Thermique à charbon de la région MENA et l’une des plus performantes au monde, couvrant près de 50% de la production nationale en électricité.

Une levée de fonds internationale

L’investissement global réalisé de 1,6 milliard USD (13 milliards de Dirhams), dont 1,4 milliard équivalent USD levé en multidevises, représente le plus grand financement international de ces 10 dernières années au Maroc, avec pour la première fois, la participation d’organismes de crédit export japonais et coréens, dans le cadre d’un contrat “Project Finance”.

• 700 MW supplémentaires.
• Investissement global : 1,6 milliard USD.
• 4 000 emplois directs et 2 000 indirects durant la phase de construction.
• 135 emplois directs et 1000 indirects durant la phase d’exploitation.
• EPC Contract : Consortium Mitsui & Co (Japon) et Daewoo Engineering & Construction (Corée).
• Dates de mise en service : 15 Avril 2014 pour l'Unité 5 et le 07 Juin 2014 pour l'Unité 6.

Étapes de réalisation